La mobilité interne

 

 

Caroline

 

Poste actuel : Responsable Département filière au service du Département Marketing sur les cultures de printemps, Bayer Crop Science

 

Site : Lyon St-Pierre (69)

 

Entrée chez Bayer : 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

« Changer de division permet de mesurer et d’expérimenter la richesse du Groupe. »

Il semble que la mobilité soit dans votre ADN…

Entre le 1 janvier 2010 et le 1er octobre 2015, j’ai en effet occupé quatre fonctions chez Bayer où j’ai débuté par une courte mission d’intérim. J’avais 15 ans d’expérience marketing et commerciale dans le secteur de la grande consommation, je voulais rentrer dans le secteur de la santé, j’ai donc envoyé une candidature spontanée et je n’en suis plus partie.

 

Après deux mobilités internes au sein de Bayer Consumer Health, vous avez récemment changé de division…

C’est ma mobilité la plus audacieuse. Depuis octobre 2015, je découvre l’activité Crop Science où je suis Responsable Département filière au service du Département Marketing sur les cultures de printemps. Après 5 ans dans le domaine de l’automédication, j’avais besoin de découvrir un nouveau business.

 

Comment s’est organisée cette mutation ?

J’ai fait part de mon désir d’évolution à ma hiérarchie et j’ai commencé à faire des « entretiens découvertes » dans les autres divisions à Lyon en étant cooptée par des collègues. Puis j’ai postulé via les différents systèmes jusqu’à intégrer Bayer Crop Science en octobre 2015.

 

Quelles sont vos premières impressions ?

Changer d’univers est extraordinaire ! Je suis encore dans la phase de découverte et d’appropriation. C’est culturellement très différent de ce que j’ai connu en Santé : très technique et très ancré dans l’expertise. C’est très stimulant !

 

Comment avez-vous été accueillie ?

J’ai la chance d’avoir une équipe très collaborative et pédagogue sur laquelle je peux m’appuyer en toute confiance. Je me familiarise encore avec les mots, les procédures, le monde de Crop Science... Ils me forment et je veille de mon côté à leur apporter une vision stratégique et mes compétences managériales. Je veux exploiter cette complémentarité.

 

Ces différences vous poussent-elles à revoir votre approche ?

Je souhaite justement profiter de cette double culture pour favoriser le partage d’expériences et la transversalité en important des outils efficaces de Consumer Health n’existant pas chez Crop Science. Changer de division permet de mesurer et d’expérimenter la richesse du Groupe.

 

Quel est votre rôle aujourd’hui ?

Globalement le même qu’à Consumer Health: développer les activités marketing, mais cette fois sur les cultures de printemps dans un contexte réglementaire tout aussi strict. Mais les outils sont complètement différents car il s’agit d’un marketing B to B tandis qu’auparavant on s’adressait directement aux consommateurs.

 

Comment avez-vous vécu cette évolution ?

C’est la grande force de Bayer que de permettre à ses collaborateurs d’avoir une discussion ouverte sur leur futur avec leur manager (1), de pouvoir prendre en main leur développement en toute transparence. Et je trouve particulièrement motivant d’avoir pu, dans une même entreprise en si peu de temps, développer autant de compétences et d'avoir eu la chance de m’ouvrir à une autre activité. Cela a encore plus développé mon attachement à Bayer.

 

(1)   L’entretien de développement

Voir les Offres

Accès à votre profil

Suivez nous sur ...

Contactez nous

Last update: 7 mars 2016   Copyright © Bayer AG
URL: http://carriere.bayer.fr/opencms/opencms/fr/people-at-bayer/professional-development/internal-mobility/